La Namibie et les dunes rouges

La Namibie reste une des rares destinations en Afrique qu’il est possible de réaliser en totale liberté. Les paysages, les contrastes saisissants, la faune et la flore, et un tourisme limité sont autant d’atouts pour visiter ce pays sans plus attendre. La Namibie, un territoire vaste comme plus d’une fois et demi la France… pour un million huit cent mille habitants, est un pays semi-désertique, celui du silence et de la lumière.

circuit en namibie - les dunes de sossusvlei
circuit en namibie – les dunes de sossusvlei

Vous traverserez des régions très contrastées, les dunes de sable du Namib, un des déserts les plus anciens du monde, une côte atlantique sauvage, la savane et des parcs immenses, des plateaux aux couleurs éclatantes.

Le circuit sossusvlei et etosha :

J Le passage par Windhoek est inévitable, c’est le seul aéroport international du pays, à moins de venir en voiture à partir d’Afrique du Sud. L’ intérêt de la ville repose sur sa situation au centre même de la Namibie, ce qui constitue une base idéale pour préparer une expédition, se documenter sur le pays et découvrir cette ville agréable, singulier mélange africain, d’ architecture bavaroise et de modernisme, du sable, des trottoirs peints en blanc et des massifs de fleurs.

J1 La première étape nous conduit vers le sud, en direction du désert de Namibie et des dunes de Sesriem. c’est une étape de mise en condition idéale, la route est magnifique et traverse une série de cols de montagne. Vous découvrirez les sensations de la piste (avec conduite à gauche) et rencontrerez les premiers animaux en liberté. L’arrivée en fin de journée sur Sesriem est une vraie splendeur.

J2 et J3 La deuxième étape constitue un des points forts de ce circuit, direction Sossusvleï et les dunes les plus hautes du monde (350m). La couleur rouge serait due à l’oxydation du sable provenant du kalahari, transporté par la rivière Orange jusqu’à l’océan puis remonté par le fort courant de Benguela sur les côtes et enfin sous la puissance du vent, chassé vers l’intérieur des terres. Ces dunes sont mobiles, ce qui explique leur forme parabolyque ou multicyclique liée aux vents variables. Vous noterez la présence de nombreux gemsboks (oryx) et de springboks, ainsi que des autruches vers la dune 45.

J4 La troisième étape, toute aussi spectaculaire, vous conduira vers l’océan, Walvis Bay et Swakopmund, station balnéaire surréaliste, sorte de décor bavarois fin 19ème siècle planté dans le désert. La route est étonnante, savane, canyon, et brouillard épais à l’arrivée. Mais quel dépaysement et le diner au bord de l’océan restera longtemps gravé dans vos mémoires.

J5 La quatrième étape, la plus longue vous conduit à Khorixas. Le circuit vous fera découvrir un bout de la Skeleton Coast, Cap Cross et ses milliers d’otaries dans un décor fantastique, entre les dunes de sables et les vagues de l’océan. La traversée du Damaraland aux paysages grandioses et sauvages des Burns Mountain. Sur la piste qui conduit à la cinquième étape, deuxième point fort de ce circuit, vous traverserez une zone de savane, avec des rochers surprenants, Rock Finger, en équilibre précaire.

J6 L’arrivée dans le parc Etosha en début d’après midi vous permet de profiter pleinement des lieux et de commencer la visite autour du site de Hallali. Le soir, à la nuit tombante, vous tomberez sous le charme du point d’eau, lieu de rencontre des animaux sauvages, familles entières d’éléphants, et si vous avez de la chance d’apercevoir une mère rhinocéros et son petit.

J7 et J8 La journée suivante est consacrée entièrement à la visite du parc d’ Etosha , les pistes y sont nombreuses, les points de vues sont tous inoubliables, et tout particulièrement en traversant la forêt hantée près d’ Okaukuejo… Le parc, d’une superficie de 25.000km2 est considéré comme un des plus beaux et des plus grands parcs nationaux du monde. Il est totalement fermé par une double palissade de plusieurs mètres de haut. Etosha (la grande place blanche) dont le nom vient de l’ancienne mer intérieure asséchée, le pan, d’une surface de 6133 km2, abrite 114 espèces de mammifères et 340 variétés d’oiseaux.

J9 L’étape suivante, la plus courte, vous conduira à l’extérieur du parc d’Etosha à la réserve privée de Mokuti Lodge. Le confort ce lodge construit dans la savane arbustive est surprenant. Un restaurant haut de gamme, une piscine, vous permettront de vous passer un moment agréable.

J10 Lors de la septième étape, vous conduisant de Mokuti à Mount Etjo Lodge, vous passerez par Tsumeb, ville prospère grâce à la richesse de son sous-sol et de ses roches mondialement connues. Le paysage est beaucoup plus vert. Faire le détour par Grootfontein, pour l’atmosphère coloniale qui s’en dégage. Puis sur la route d’ Otavi, visiter les lieux où la météorite de Hoba, la plus grosse du monde, est venue s’écraser il y a environ 80.000 ans. Ne manquer sous aucun prétexte le game drive du Mount Edjo qui vous conduira à l’intérieur de la réserve privée à la rencontre des éléphants, frissons garantis !

J11 Dernière étape pour rejoindre Windhoek, avec un passage dans la grande ville d’ Okahandja et ses marchés artisanaux. Puis une dernière visite de la capitale avant de rendre votre voiture et de rejoindre l’aéroport.

Et déjà vous penserez à votre futur prochain voyage en Namibie …

La population étant concentrée dans les quelques grandes villes du pays, vous ne traverserez guère de villages, mais quand celà arrive et même si vous ne parlez par l’afrikaan ou le swahili, arrêtez vous un moment, les habitants y sont simples, accueillants et chaleureux et le sourire reste une bonne façon d’échanger.

Leave a Reply

Your email address will not be published.